Top 5 de ce que j’aime et ce que je n’aime pas sur le système éducatif

Partager c'est aider !

Nelson Mandela disait que l’éducation est la chose la plus importante pour rendre ce monde meilleur. Mais je me permettrai quand même de faire la remarque suivante : après plus d’un siècle, le système éducatif mondial n’a pas vraiment changé.

Comment améliorer le monde si notre système éducatif ne s’améliore pas. C’est cette question qui m’a poussé a porter une observation plus rapprochée au système éducatif au Cameroun. Je prendrai le cas spécifique du Cameroun parce que c’est dans ce pays que j’ai passé toute ma scolarité et 5 années d’école supérieure. Toutefois les propos que je vais énoncer dans cet article valent aussi pour le système éducatif d’autres pays du monde.

Avant de me lancer j’aimerai que vous sachiez que je ne suis pas une de ces « Drop out of school » (ayant abandonné l’école). Au contraire, j’ai toujours été une élève assidue et exemplaire, parmi les 5 premiers de classe quand je n’étais pas la première de classe, toujours à sauter des classes parce que « très intelligente », toujours à faire tous mes devoirs et à croire à tous ce que mes prof disaient… mais ça c’est jusqu’à ce que j’obtienne mon BAC.

Si vous me suivez depuis longtemps, vous saurez que c’est à partir du moment où j’ai eu mon baccalauréat que j’ai vécu l’une des plus grandes transitions mentale et spirituelle de ma vie. J’ai réalisé que je me m’étais trompé sur toute la ligne : le fait d’être tout le temps la première de la classe ne faisait pas forcément de moi quelqu’un de meilleur que mes camarades.

Toutefois je ne voulais pas me l’admettre jusqu’à ce que j’arrive en 3e année d’université. C’est en cette période que mes activités personnelles et mes projets ont vraiment commencé à prendre le dessus. J’ai réalisé qu’un travaille classique ne me rendra jamais riche et aussi que je ne souhaitais pas demeurer dans un seul domaine ou filière; celle choisie à l’école.

Ainsi, ma conception de l’école devint de plus en plus mature et logique. Dans cet article, je vous citerai le top 5 de ce que je n’aime pas sur l’école et le top 5 de ce que j’aime sur l’école.

système éducatif et entrepreneuriat

A la fin de cet article, vous saurez si aller à l’école est la solution pour vous. Attention ! Cet article s’adresse surtout aux personnes qui ont au moins le baccalauréat. Si vous êtes encore au lycée/collège, je vous conseille de terminer d’avoir au moins votre baccalauréat.

TOP 5 DES CHOSES QUE JE N’AIME PAS SUR L’ECOLE

1. L’autorité

Je ne sais pas vous mais moi je n’apprécie pas du tout quand on me dicte quoi faire et comment le faire sans me laisser la liberté de choisir, au risque d’être punie. Au Cameroun particulièrement, certains professeurs ou enseignants ont des comportements de dictateurs ou de narcissiques, essayant parfois de se prouver à eux-mêmes leur valeur en rabaissant leurs étudiants. Soit par des humiliations, soit pas des punitions insensées (faire des flexions devant toute la classe, laver la salle de classe, etc…).

Cela va encore plus loin avec des professeurs qui se permettent de toucher les filles d’une certaine manière, qui viennent donner cours 1h30 après l’heure à laquelle le cours en censé commencer, ou encore les professeurs qui insultent méchamment les élèves/étudiants

2. Les horaires

Je n’aime pas le fait de devoir me lever à 6h (heure à laquelle j’aime méditer) pour arriver en classe attendre un professeur pendant plus d’une heure. Etant quelqu’un de très organisée, les horaires désorganisées de certains cours me rendent dingue. Ce qui fait que je suis souvent en retard ; ou peut-être j’ai simplement d’autres priorités en tête.

J’imagine un système dans lequel l’école peut se faire à distance. Dans lequel les étudiants ou le professeur ne sont pas obligés de dépenser du temps, de l’énergie et de l’argent pour se rendre dans la même salle de classe tous les jours à la même heure. Un système où les cours se font en forme de webinaire (avec replay bien sûr, lol).

3. Le faux jugement

Notre système éducatif classique plus que toute autre chose nous a toujours jugé. Il juge notre intelligence sur la base des notes d’examen, et les notes d’examen sous la base de notre capacité à mémoriser le maximum d’informations. C’est comme juger un éléphant par sa capacité à voler, ou un oiseau par sa capacité à nager. Quelle absurdité ! Chaque individu est doté de certains talents et capacités qu’il devrait exploiter plutôt que de se formater le cerveau avec des concepts dont 80% ne lui serviront à RIEN dans la vie courante.

C’est souvent à la sortie de l’école que beaucoup de ces étudiants se rendent compte que le plus important n’était pas de mémoriser une grosse quantité d’infos pour avoir un A, mais de parfaitement comprendre une petite quantité quitte à avoir un C. De plus certains qui se battaient à l’école pour avoir des A se rendent comptent qu’ils travaillent pour ceux qui avaient des C. Quel paradoxe vous direz ! C’est pourtant la réalité.

4. L’esprit de compétition

A l’école on nous incite à toujours vouloir être parmi les premiers de la classe et de ne surtout pas être parmi les derniers. Quand vous êtes le premier on vous félicite, vous apprécie, on vous respecte. Quand vous êtes parmi les derniers on vous dénigre, on vous punit, on vous manque de respect, surtout avant l’université. Du coup, à l’école tout le monde se bat pour être parmi les premiers et pour ne pas être parmi les derniers.

Certains diront peut-être « Oui cet esprit reflète la vraie vie » et je répondrai « NON, la vraie vie est de vivre selon sa créativité et non selon son compétiteur ». Les personnes qui ont un grand succès ne l’ont pas atteint grâce à un esprit de compétition mais grâce à un esprit de solidarité et d’amour. Ce sont toutes des personnes qui ont un grand esprit de partage et l’envie d’aider autrui. Ce sont des personnes qui n’ont pas peur de la compétition parce qu’elles sont croient en leur génie créatif et en leur sens des relations.

Si vous êtes sur cette terre, c’est parce que vous avez quelque chose de différent à apporter. C’est parce que vous êtes un ingrédient nécessaire pour l’évolution. Plutôt que de vous fondre dans la masse de la compétition, soyez vous-même. C’est ainsi que vous vous démarquerez automatiquement (comme par miracle).

5. Une longue perte de temps

Ce point fait peut-être mal mais je préfère rester sincère avec vous. Moi aussi j’ai eu du mal à l’admettre. L’école est très répétitive sur certains concepts. Nous apprenons parfois en 9 mois ce qu’on nous aurait pu apprendre à 5 mois maximum avec une bonne organisation. Je ne sais combien de fois j’ai appris à faire des dérivées ou encore à calculer les aires de figures géométriques dans différentes classes. Ce que je veux dire c’est que l’école peut aller plus vite et par conséquent faire dépenser moins l’argent des pauvres parents et le temps des pauvres étudiants… voilà !

J’espère que vous n’êtes pas trop choqué(e) jusqu’ici. Maintenant passons aux top 5 de ce que j’aime sur le système éducatif.

TOP 5 DES CHOSES QUE J’AIME SUR L’ECOLE

1. Ça éduque

Comme Nelson Mandela l’a dit, « l’éducation est la clé de notre prison ». Bien que le terme « éducation » soit différent du terme « scolarisation », l’éducation donne accès à beaucoup de connaissances, qui bien utilisées nous rendent meilleurs et nous font grandir mentalement et intellectuellement.

2. Développe la mémoire

Qui ne se rappelle pas d’au moins une définition qu’il avait appris au primaire …Hahaha. Je ne suis pas la seule. Etant donné qu’on nous donne une grosse quantité d’informations nouvelles (pour la plupart inutiles) en peu de temps et dans des conditions pour la plupart ennuyeuses, la seule solution pour avancer est de mémoriser ses leçons et même ses exercices, sans oublier la solution à ces exercices…Lol.  De toutes les capacités de notre cerveau, je crois que la mémoire en ressors la plus développée quand on a passé plus de 5 ans au lycée ou à l’université.

3. Crée des relations

relations à l'école

Mes meilleurs amis ont été avec moi au collège. Les meilleures expériences et les meilleurs souvenirs de jeunesse que j’ai eu ont été pendant mes années d’école. L’école permet de faire de belles rencontres. Toutes mes activités extra-scolaires (chorale, musique, associations, défilés, etc…) ont été plus enrichissantes que mes activités purement scolaires.

4. Permet de se questionner

Etant donné que le parcours est long et lent, l’école nous laisse aussi du temps pour nous questionner et pour nous occuper de nous-même . Elle pousse à mieux se connaître. A chaque fois que vous obtenez un diplôme, vous faites une introspection. Vous vous demandez « quelle est la prochaine étape ?», « Que vais-je de ma vie ?» ; des questions dont nous devons tous avoir des réponses.

Si vous cherchez encore une réponse à ces questions, voici un fichier qui vous la donnera : check-list pour trouver votre RAISON D’ÊTRE en 30 minutes.

5. Donne des opportunités d’avoir du travail

C’est probablement la raison pour laquelle 99% des gens vont à l’école : pouvoir s’instruire, recevoir des diplômes pour pouvoir trouver un travail. Personne ne vous embauchera sans preuve de votre savoir-faire.

Pour d’autres personnes (les plus rusées), le travail est un tremplin pour créer leurs propres entreprises. Elles veulent juste réunir le capital nécessaire pour se lancer. C’est aussi ce que je conseille souvent aux gens qui n’ont rien pour commencer. Formez-vous dans quelque chose à la fois de recherché et que vous aimez, obtenez un diplôme/certification, travaillez (là où les conditions vous permettent de travailler aussi sur votre projet à côté), une fois le capital nécessaire réunis, démissionnez.

Vous aurez alors accumulé 3 choses : une connaissance dans le domaine de votre choix, une expérience professionnelle utilisable dans votre propre entreprise et de l’argent pour vous lancer.

Voilà donc les 5 choses que j’aime et que je n’aime pas sur le système éducatif. J’espère que cet article vous a révélé quelque chose et que vous ferez le bon choix pour vous ou pour votre enfant.

N’hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire et à partager cet article si vous l’avez aimé. Excellente rentrée !!!

Isis Tetang

Passionnée par la science, le développement personnel et tout ce qui est créatif, ici je partage des astuces pour constamment penser positif et pour être super productif. Souvent, on ne voit que les accomplissements mais pas le cheminement. Bienvenue dans le blog où nous allons cheminer ensemble vers le succès.

2 thoughts on “Top 5 de ce que j’aime et ce que je n’aime pas sur le système éducatif

  1. Heureusement que tu as mise les aspects positifs de l’école, je commençais à avoir des regrets. Je suis actuellement dans une phase où je me rend compte que ce que j’ai appris à l’école n’est pas ce que j’aime vraiment. Et j’ai découvert un nouveau domaine qui me passionne vraiment et je songe à virer très bientôt.

    Merci pour l’article

Laisser un commentaire

a:link { color: #1196b2; }
shares
%d blogueurs aiment cette page :