Les clés pour lutter contre l’anxiété au quotidien

lutter contre l'anxiété

Partager c'est aider !

Chaque été, c’est la même chose. L’arrivée des vacances, synonymes de retrouvailles en famille ou entre amis, de découverte de nouveaux paysages et de quotidien plus reposant, a pour effet de nous donner l’impression que la vie est belle et simple, comme elle devrait justement l’être. Et pourtant, une fois replongé dans la routine quotidienne, c’est l’effet inverse qui se produit : tout nous semble bruyant, épuisant, agaçant et compliqué.

Qu’on se le dise, les choses qui vous tracassent dans la vie de tous les jours ne sont pas soudainement devenues plus insoutenables que jamais en l’espace de quelques semaines de vacances. Simplement, la rentrée et le retour dans la « vie réelle » font remonter toutes vos angoisses. Or, il faut le savoir, l’anxiété peut réellement devenir un poison qui joue directement sur votre bien-être.

Découvrez tout de suite comment laisser ces sentiments négatifs au placard.

Vos angoisses de doivent pas vous gâcher la vie.

L’anxiété, un mal qui touche une grande partie des Français

De nombreuses études se rejoignent sur ce constat : entre 15 et 20% des Français sont anxieux aujourd’hui. Selon les chercheurs, la proportion de personnes inquiètes augmente par ailleurs chaque année dans tous les pays occidentaux depuis l’après-guerre. Mais, quand on parle d’anxiété, il convient de distinguer deux types de stress. Nous ressentons tous une certaine anxiété face à certaines incertitudes de l’existence.

Ainsi, nous avons tous peur de tomber malade ou de nous blesser, de perdre notre travail ou encore de devoir dire au revoir à des personnes qui nous sont chères. Dans ces cas, il faut le savoir, l’anxiété est une émotion parfaitement normale, qui nous permet d’ailleurs de mieux nous préparer à certaines situations du quotidien.

En revanche, si l’anxiété se traduit par des maux d’estomac, des maux de tête ou encore une grande fatigue au quotidien, vous avez alors affaire à une anxiété qui dépasse le stade du raisonnable et qui vous empêche de vivre normalement. Ce qui pourrait être une émotion normale devient un trouble qui vous paralyse et qui vous empêche de profiter ou de réaliser certaines choses dans votre vie de tous les jours. Il est alors temps d’intervenir pour reprendre le contrôle de vos émotions, de votre corps et de votre esprit.

Analyser l’origine de votre anxiété, la première clé

Pour dépasser vos angoisses, la première chose à faire est de bien comprendre ce qui est à l’origine de votre état anxieux : est-ce un ensemble de choses ou est-ce un élément particulier ? Si vous parvenez à identifier un élément particulier qui vous paralyse au quotidien (cela peut-être un animal, un mode de transport, ou encore un élément comme le sang ou la peur de vomir, etc.), il va falloir travailler sur cet élément pour apprendre à surmonter votre angoisse. Allez-y étape par étape.

En pratique, nous ne vous conseillons pas d’adopter une araignée si vous êtes arachnophobe. En revanche, nous vous conseillons de vous documenter davantage sur les différents types d’araignées qui existent, de façon à avoir moins peur de l’inconnu qu’elles représentent. Si c’est l’avion qui vous terrorise, lisez quelques-unes des nombreuses données qui montrent à quel point il s’agit d’un moyen de transport sûr. En somme, trouvez des clés pour soulager quelque peu vos peurs.

Si votre anxiété est liée à un ensemble d’éléments, cela signifie que votre vie ou votre rythme de vie ne vous convient pas. Apprenez à lâcher prise et à vous éloigner de ce qui vous angoisse : concentrez-vous sur l’essentiel et reconnectez-vous avec ce qui vous rend réellement heureux/se.

Évacuez vos tensions accumulées

Le sport pour évacuer les mauvaises ondes, un allié de choix

Nombreux sont ceux qui vous le diront, le sport a de nombreuses vertus thérapeutiques. En plus d’apporter un bien-être sur le plan physique, il vous permet aussi de renforcer votre mental. En cela, le sport peut constituer une barrière de choix pour lutter contre l’anxiété au quotidien. C’est d’ailleurs prouvé, le fait que le sport stimule la production de neurotransmetteurs et de facteurs neurotrophiques favorise la croissance des neurones et les connexions entre ces derniers. Résultat, votre cerveau fonctionne plus efficacement que jamais, ce qui vous permet d’avoir les idées claires et de trouver plus facilement des solutions aux problèmes rencontrés.

Le choix du sport à pratiquer vous revient, en fonction de vos envies et de vos besoins. Nombreux sont par exemple les amateurs ou professionnels de poker qui optent pour des sessions de yoga pour évacuer les grosses tensions associées à leur activité. Qu’on se le dise, ces sessions ne sont pas forcément longues. Elles sont pourtant radicalement efficaces. Sachez-le, mieux vaut une séance de sport brève et bien faite qu’une longue session sportive qui vous engage peu, tant sur le plan physique que sur le plan mental.

Si le yoga ne vous séduit pas, la course à pied peut également être un bon moyen pour évacuer vos émotions négatives : fixez-vous des objectifs et assurez-vous de les réaliser, le tout en prenant un bon bol d’air. Double effet assuré pour votre moral. Dans un autre genre, la Zumba ou la danse peuvent aussi être deux sports à privilégier, car ils vous permettront de vous défouler. Ils ont aussi l’intérêt de vous permettre de rencontrer d’autres personnes, puisque ces deux activités se font généralement en groupe. Or, une autre façon de vous libérer de vos angoisses peut justement aussi être d’en parler autour de vous : vous n’êtes pas le/la seul(e) à être stressé(e) par la vie. Mais ne laissez pas votre stress vous gâcher la vie !

[Article de Xavier]

Isis Tetang

Passionnée par la science, le développement personnel et tout ce qui est créatif, ici je partage des astuces pour constamment penser positif et pour être super productif. Souvent, on ne voit que les accomplissements mais pas le cheminement. Bienvenue dans le blog où nous allons cheminer ensemble vers le succès.

Laisser un commentaire

a:link { color: #1196b2; }
shares
%d blogueurs aiment cette page :