Quel point commun entre Albert Einstein, Oprah Winfrey, Steve Jobs et Michael Jordan?

Tout ambitieux qui se respecte a déjà eu le réflexe de chercher comment d’autres ont réussi à ce qu’il essaye de faire. Il aime s’inspirer de la réussite des autres pour sa propre réussite et n’hésite pas à ramasser la moindre miette de connaissance que ses modèles laissent dans les médias, dans les livres ou dans les magasines. Et vu que je me respecte et que je vous respecte, je me suis permise de faire des recherches sur certaines personnalités qui essayent ou ont essayé à leur manière d’améliorer ce monde. 4 célébrités qui sont de 4 domaines différents à savoir la science avec Albert Einstein (prix Nobel de physique ayant découvert la formule universelle E=mc² et considéré comme la personnalité du 20e siècle), le sport avec Michael Jordan (plus grand joueur de basketball de tous les temps selon le NBA), la technologie avec Steve Jobs (inventeur de la marque Apple, une des plus appréciées et des plus achetées au monde), le divertissement et le développement personnel avec Oprah Winfrey (fondatrice du Oprah Winfrey Talk Show. Milliardaire noire la plus riche au monde et 2e fortune au monde de l’industrie du divertissement après Beyoncé). Désolée si le nom de votre modèle ne figure pas dans cette liste mais laissez-le dans les commentaires pour que j’en prenne compte dans mes prochains articles.

Avant de vous dire ce que ces 4 personnalités ont en commun, ou que vous même ne le deviniez (non ce n’est ni l’argent, ni une famille aisée tout au contraire), je vais commencer par vous briefer le parcours de chacune d’elles. Lisez-les attentivement et peut-être vous trouverez le fameux point commun. Par qui est ce que je commence?

garrhet-sampson-Hustle

Albert Einstein

Contrairement à ce que vous vous dites peut-être, Albert Einstein n’est pas né génie.
A l’âge de 4 ans, il ne savait pas prononcer un seul mot. Il éprouvait des difficultés à s’exprimer dans son enfance parce qu’il souffrait de dyslexie. A l’école il n’aimait que la physique et les mathématiques et refusait de s’instruire en biologie et en sciences humaines disant qu’il ne perçoit pas l’intérêt d’apprendre des disciplines qu’il estime déjà largement explorées. Très tôt, il ne supporte pas le pouvoir de ses enseignants sur lui et est donc souvent dépeint par ces derniers comme un mauvais élément, très étourdi. A l’âge de 15 ans il est renvoyé de son école (son professeur de grec jugeant sa présence incompatible avec la stricte discipline y régnant à l’époque).

À 16 ans, il décide d’intégrer l’École polytechnique fédérale de Zurich (à laquelle on peut accéder sans avoir de bac). Il rate cependant l’examen d’entrée mais ses examinateurs, ayant découvert son potentiel, l’incitent à se présenter une deuxième fois. Après une année de préparation il réussit l’examen. Il y trouve une atmosphère plus ouverte et favorable à son apprentissage. Où les étudiants sont davantage incités à penser par eux-mêmes qu’à réciter des leçons apprises. C’est dans cette université qu’il rencontre Mileva Maric, sa première épouse (juste pour info, sa 2e épouse sera sa cousine Elsa Einstein). Il obtient de justesse son diplôme en avouant dans son autobiographie, « j’étais incapable de suivre les cours, de prendre des notes et de les travailler de façon scolaire ».

Au cours de sa période d’études, il approfondit ses connaissances en autodidacte par la lecture. C’est son ami Michel Besso qui l’initie aux idées de la Mécanique d’Ernst Mach. Selon plusieurs biographies, cette période de 1900 à 1902 est marquée par la précarité de sa situation : il postule à de nombreux emplois sans être accepté. Sa misère préoccupe son père, qui tente en vain de lui trouver un poste. Il chercha un job comme répétiteur sans succès. Albert décide alors de s’éloigner du milieu universitaire pour trouver un emploi dans l’administration.

C’est ainsi qu’il devint un employé de bureau; emploi qui lui permettait de poursuivre ses études en même temps. L’année 1905 est son année miraculeuse parce qu’il se fait remarquer positivement et obtient un PhD de l’université de Zurick. En plus de cela, il rédige 4 documents qui deviennent les références de plusieurs physiciens et qui changent leur perception de l’espace, du temps et de la matière. Puis il découvre la formule E=mc². C’est ainsi que sa carrière explose en moins de 3 ans, qu’il devient alors professeur titulaire et remporte le prix Nobel de physique. portrait de albert einstein

Si vous aimez la science et voulez en savoir plus sur Einstein cliquez ici.

« L’imagination est tout. C’est l’aperçu des futures attractions de la vie »- Albert Einstein

Oprah Winfrey

Elle est considérée comme la femme la plus puissante et la plus influente au monde. Née d’une mère technicienne de surface et d’un fermier comme père, la grande partie de sa jeunesse turbulente a été vécue dans la pauvreté. Elle se déplaçait constamment dans son pays (les Etats-Unis) pour aller vivre avec différents membres de sa famille avant d’avoir atteint la dizaine d’âge. A 14 ans elle donne naissance à un garçon qui meurt peu de temps après.

Oprah fait preuve d’une grande intelligence et de grandes capacités à parler en public dès son plus jeune âge et est encouragée par sa grande mère et son père. Elle obtient une bourse de l’université de Tennessee où elle fit des études en communication. A 27 ans, tourmentée par la drogue et ses nombreux traumatismes émotionnels allant de ses échecs de relations à son obésité, elle rédige une lettre de suicide. Grâce à une amie, elle se ressaisit. Elle affirme:

« La raison pour laquelle j’ai pris tellement de poids et vécu de si tristes histoires de relations abusives avec des hommes est que j’ai tant besoin d’être appréciée. J’ai eu besoin de chacun pour m’aimer, parce que je ne m’aime pas beaucoup moi-même. Ainsi je finissais avec ces hommes cruels et égoïstes qui me disaient à quel point j’étais égoïste, et je disais : « Oui merci, vous avez raison » et je leur étais reconnaissante. Parce que je croyais ne rien mériter d’autre. C’est également pourquoi j’ai pris tellement de poids plus tard. C’était le meilleur moyen de me protéger de la désapprobation du monde. ».

Aujourd’hui elle a à son palmaires les plus grandes Portrait de Oprah Winfreydistinctions de l’industrie du cinéma et dirige ses show télévisés dans lesquelles elle motive, inspire et encourage ses spectateurs grâces à son histoire, aux interviews faites aux célébrités et à des documentaires qui inspirent les plus grandes valeurs de l’être humain.

Si le parcours de Oprah vous intrigue assez cliquez-ci.

Michael Jordan

Michael Jordan (le meilleur joueur de Basketball de tous les temps) est encore élève quand il découvre le sport en jouant au Baseball, au football américain et au Basketball. Ça peut sembler surprenant mais Michael n’était pas du tout prédéterminé à devenir un joueur de NBA, encore moins le joueur de NBA de tous les temps. Il n’est pas né dans une famille de sportifs; sa mère était caissière de banque et son père était mécanicien. Ce dernier l’a beaucoup encouragé à poursuivre une carrière sportive . Alors qu’il est sophomore, il essaye de jouer dans l’équipe de basket de l’école mais avec une taille de 1,80 m, il est considéré comme trop petit pour évoluer à ce niveau et est écarté de l’équipe.

Motivé à prouver sa valeur, Jordan devient la vedette des remplaçants de l’équipe junior de Laney en créant un style de jeu qui compense sa relativement petite taille et réussit plusieurs fois à marquer quarante points par match. Il n’était pas le plus populaire de l’école et ses camarades se moquaient souvent de son tic de ressortir sa langue quand il touche à la balle. L’été suivant, il gagne cependant dix centimètres et gagne une place dans l’équipe où il obtient une moyenne de vingt points par match ses deux dernières saisons.

Jordan obtient une bourse de Basketball pour des études en géographie culturelle. Il est élu meilleur joueur de l’année de avec une moyenne de 13,4 points par match et arrête ses études un an avant l’obtention de son diplôme pour se présenter à la NBA. Il remporte la médaille d’or aux Jeux olympiques de 1984. Jordan termine en tête des statistiques avec en moyenne 17,1 points par match. Jordan retourne ensuite à l’université de la Caroline du Nord à Chapel Hill en 1986 pour obtenir son diplôme.Portrait de Michael Jordan

En 1993, le père de Michael, James R. Jordan, a été assassiné en Caroline du Nord par deux adolescents. La perte de son père lui a fait prendre sa retraite du sport.

Il est allée de star à superstar du NBA, traversant en force chaque obstable qui se posait sur son chemin. Il est également le créateur de la marque Air Jordan. Sa vie est composée d’une série d’obstacles, dont chacun s’est transformé en un pas évolutif. À chaque pas il a jeté une faiblesse pris une force, devenant finalement le Michael Jordan que nous connaissons tous. Sa vie est une histoire de défi, de lutte et de triomphe ultime.

Fan de basketball et curieux d’en savoir plus? cliquez ici

Steve Jobs

Entrepreneur et inventeur américain de la pomme qui séduit les milliards de personnes a eut lui aussi un parcours semé d’embûches. Après sa naissance, Steve Jobs se fait adopter par un père machiniste et d’une mère comptable parce que sa mère biologique tenait trop à son héritage (menacé si elle épousait un non catholique). Son père lui apprends très tôt à se servir de ses mains et sa mère lui apprends à lire avant même qu’il n’aille à l’école.

Lorsqu’il entame alors sa scolarité, il a des problèmes scolaires et lance un ultimatum à ses parents: soit il change d’établissement, soit il arrête l’école. C’est ainsi que ses parents et lui déménagent et l’inscrivent dans un nouveau lycée. La bas, il entre dans le club des explorateurs de la Hewlett-Packard (entreprise d’électronique). Il y fait la rencontre d’un ingénieur qui l’invite à visiter leur labo. C’est comme ça qu’il voit pour la première fois un ordinateur de bureau.

Alors âgé de 16 ans, il n’hésite pas téléphoner le PDG de la Hewlett-Packard pour lui demander quelques pièces pour son projet d’étude. Surpris par son engouement, ce président ne lui donne pas seulement les pièces dont il a besoin, mais lui offre aussi une place de stagiaire dans son entreprise. C’est pendant sa période de stage qu’il fera la rencontre de son très cher associé et ami Steve Wozniak (un programmeur passionné d’électronique).

Une fois à l’université, Steve Jobs se découvre une passion pour la spiritualité orientale et  devient végétarien. Il lit de nombreux livres à ce sujet et suis un régime exclusivement à base de fruits et de légumes qu’il croit capable d’éliminer son cancer du pancréas. Il ignora les prescriptions des médecins pendant plus de 9 mois. Quelques mois plus tard, il s’ennuie de son université (obligé de suivre un certain nombre de cours qui ne l’intéressent pas) et la quitte sans en informer ses parents (qui s’étaient ruinés pour l’y inscrire). Il choisit d’autres cours dans lesquels il se rend en tant qu’auditeur libre.

Après 18 mois de cours, il rentre chez ses parents pour trouver un emploi. La firme en vogue Atari (qui développe des jeux vidéos) l’embauche comme technicien. A cause de sa forte odeur (il estime en effet que son régime alimentaire végétarien strict et tout à fait personnel lui permet d’éviter la production de mucus et de toute odeur corporelle et ne se lave donc pas), il ne s’attire pas les faveurs de ses collègues et son patron le place en service de nuit. C’est pendant cette période qu’il consomme du LSD (substance hallucinogène) qu’il décrit comme lui ouvrant l’esprit et comme l’une des expériences les plus importantes de sa vie. Jobs traverse des moments de pénurie et décide de suivre son gourou dans un voyage de pèlerinage en Inde.

A son retour, il récupère son poste chez Atari et se voit confié un travail ( concevoir le circuit imprimé du jeu Breakout avec le moins de puces possibles)  à l’issu duquel il touchera une somme de 5000 dollars si il réussit. Jobs contacte donc Wozniak et en 4 jours, les 2 hommes terminent leur travail. Ils virent qu’ils formaient une bonne équipe. En 1975, Jobs et Wozniak participent aux rencontres du Homebrew Computer Club, où les amateurs d’informatique viennent échanger leurs idées concernant les machines de l’époque. Portrait de Steve JobsSteve Wozniak s’initie aux microprocesseurs et conçoit l’Apple I pendant l’année 1975.
La machine, bien que sommaire, impressionne Steve Jobs.

Munis d’un petit moniteur, ils l’emmènent pour le présenter aux Homebrew Computer Club. L’altruisme de Wozniak l’aurait amené à distribuer gratuitement ses schémas de montage. Jobs, au contraire, voit plus loin. Considérant que la plupart des gens n’ont pas le temps de monter une machine, Jobs et Wozniak pourraient donc assembler les circuits pour leur vendre l’ordinateur monté. Jobs suggère donc à son acolyte de créer leur propre entreprise.

Si vous voulez en savoir plus sur Steve Jobs,  cliquez ici

 

Références: wikipedia.com, watchmojo.com, entrepreuneur.com, mmdnge.blogspot.com, 

Après analyse de ces 4 success stories, l’on peut constater que chacune de ces personnes a traversé plusieurs échecs ou douleurs au cours de leur vie. Échecs dont ils ce sont relevé plus forts et plus sages qu’avant. Ils ont connu des moments difficiles mais n’ont jamais perdu leurs principes et leur objectifs de vue. Ils avaient l’audace de croire qu’ils peuvent changer ce monde ou laisser leur nom dans l’histoire et en effet l’ont fait. Les échecs sont seulement des tests de Dieu/Univers pour savoir à quel point vous désirez quelque chose. Si vous échouez ces tests en vous décourageant devant le premier obstacle, vous lui montrez que votre volonté n’est pas assez grande.

J’aimerais que vous partagiez le nom d’une ou des personnalités qui méritent d’être sur cette liste. Partagez avec nous pourquoi elle(s) vous inspire(ent) dans les commentaires. Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le liker et/ou de le partager. :-*

Les célèbres échecs.png

About Isis Tetang

Passionnée par la science, le développement personnel et tout ce qui est créatif, ici je partage des astuces pour constamment penser positif et pour être super productif. Souvent, on ne voit que les accomplissements mais pas le cheminement. Bienvenue dans le blog où nous allons cheminer ensemble vers le succès.

4 Comments

  1. […] La vie est réellement une question de créer des valeurs et d’apporter votre contribution à votre entourage (par conséquent au monde). Cet article vous donnera peut-être une idée sur ce que j’appelle contribution au monde: Quel point commun y a t-il entre Albert Einstein, Steve Jobs, Oprah Winfrey et Michael Jordan? […]

  2. […] Pour en savoir plus sur ce monsieur au sourire sournois, va sur ce lien: Quel point commun y a t-il entre Albert Einstein, Oprah Winfrey, Steve Jobs et Michael Jordan? […]

  3. le point commun entre Albert Einstein, Oprah Winfrey, Steve Jobs et Michael Jordan, c’est la grande capacité et avec une force de croire en soin, de se battre pour devenir ce qu’on veut être dans la vie, peut importe combien de fois nous tomberons, nous devons juste savoir se relevez et allez de l’avant.

    1. Tu as parfaitement compris Cathy 😉

Laisser un commentaire

shares
%d blogueurs aiment cette page :